Dr Issa DOUBRAGNE

Ministre de l'Economie et de la Planification du Développement

Evénements à venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Le Gouvernement et l'UE font le point sur la mise en oeuvre des projets

La revue du portefeuille des projets et programmes du 10ème et 11ème Fonds exécutif de développement (FED) s'est tenue ce mercredi 13 mars à l'hôtel Ledger Plaza, à N'Djamena. La rencontre s'inscrit dans le cadre de la coopération entre le Tchad et l'Union européenne. Elle a pour but d'améliorer la performance dans la mise en oeuvre et le suivi des projets et programmes.

En 36 ans de coopération entre le Tchad et l'UE, plus de 913 milliards de Francs CFA ont été injectés pour le développement du pays. Ces investissements ont permis de renforcer l'unité nationale, la bonne gouvernance et l'Etat de droit, le développement d'une économie diversifiée et compétitive et l'amélioration de la qualité de vie de la population.

D'après le ministre de l'Economie et de la Planification du développement, Issa Doubragne, "la revue à mi-parcours permet de se focaliser sur les quatre objectifs : s'assurer de la visibilité des financements de l'UE, rappeler les obligations de tous les acteurs concernés par la mise en oeuvre des projets et programmes sur l'appui financier du FED, s'assurer de l'état d'avancement des projets et programmes en cours, identifier et essayer de lever les contraintes diverses qui entravent la bonne exécution des programmes".

Cette revue des programmes permet de conforter la vision 2030 du Gouvernement "Le Tchad que nous voulons".

"La présente revue va nous permettre de tirer les leçons des constats et expériences pour définir ensemble la meilleure voie pour poursuivre les efforts conjoints, d'améliorer l'efficacité et l'impact de l'UE, et de renforcer les capacités de l'ensemble des administrations impliquées", a expliqué Bertrand Soret, ambassadeur et chef de délégation de l'UE au Tchad.

Les experts devront assainir le portefeuille afin d'améliorer la nouvelle feuille de route de coopération entre le Tchad et l'UE.








Source: https://www.alwihdainfo.com