Dr Issa DOUBRAGNE

Ministre de l'Economie et de la Planification du Développement

Evénements à venir

Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

« L’Etat providence » est terminé selon Issa Doubragne

MISSION – La dernière étape de la mission préparatoire commencée il y a trois jours s’est achevée à Moundou ce lundi 3 février 2020. A la fin de l’inspection des différents chantiers, le ministre de l’Economie Issa Doubragne a déclaré l’Etat-providence est fini.


Après une présentation de l’objet de leur mission dans le Logone occidental, les ministres ont entamé la visite de quelques infrastructures notamment l’abattoir moderne de Moundou.

Pour le ministre de l’Economie, l’abattoir est un vecteur économique et non un facteur de compétition vers le positionnement politique. Les autorités doivent s’assurer que cela va créer de l’emploi pour tous. Et le meilleur remerciement que la population du Logone Occidental puisse faire au chef de l’État est la valorisation de cette opportunité qu’il leur donne.

La visite commence par le logement qui doit accueillir le chef de l’État. Puis la délégation s’est rendue à Bélaba, à environ 10 km de Moundou sur le site de l’abattoir pour s’achever par le central gazier et l’aéroport de Moundou.

« Cet abattoir est le premier du genre dans notre pays. C’est un complexe industriel d’une capacité de 200 bovins/jour et 400 petits ruminants/jour. Les travaux avancent bien, la date du 29 février est tenable pour l’inauguration », indique le ministre de l’Elevage et de la production animale, Gayang Souaré.

Ces projets qui seront lancés et inaugurés contribueront à créer des conditions pour que les partenaires viennent investir au Tchad. Selon le ministre de l’Economie, cela s’explique par le fait que l’Etat-providence est terminé. D’ici cinq ans, le Tchad doit avoir six secteurs porteurs à côté du coton et du pétrole de sorte que quand un secteur tombe, les autres portent l’économie d’après le ministre de l’économie.

L’Etat-providence est une conception de l’État où celui-ci étend son champ d’intervention et de régulation dans les domaines économiques et sociaux. Elle se traduit par un ensemble de mesures ayant pour but de redistribuer les richesses et de prendre en charge différents risques sociaux comme la maladie, l’indigence, la vieillesse, l’emploi, la famille… L’Etat-Providence est fondé sur la solidarité entre les différentes classes sociales et la recherche de la justice sociale.

 

Source: Tchadinfos